• SCD - Histoire / Archéologie,

Jaffa, la mécanique de l'orange

Publié le 25 mai 2011 Mis à jour le 23 avril 2012
le 25 mai 2011

Nouveauté DVD

Cote vidéothèque BUC : 956.94 SIV

Réalisateur : Eyal Sivan, 2009.

90 min.

Résumé :

L'orange de Jaffa est l'un des symboles qui ont servi à construire le discours sioniste sur la Palestine : un désert que nous avons fait fleurir.
Fondé sur des documents photographiques et filmés dont certains remontent au XIXème siècle, le film d'Eyal Sivan montre les orangeraies au temps où la Jaffa arabe était l'une des villes les plus peuplées et les plus prospères de Palestine.
Depuis la cueillette du fruit jusqu'à son conditionnement pour l'exportation, l'orange faisait vivre des milliers de paysans et d'ouvriers non seulement de Palestine mais aussi d'Egypte, de Syrie, du Liban. Juifs et arabes y travaillaient ensemble à l'exploitation des orangeraies.
Ces images sont progressivement remplacées par celles d'un réalisme socialiste à l'israélienne, avec les travaux et les chants, les femmes émancipées en short, etc. : c'est le moment où se développe le travail juif, mot d'ordre socialiste qui exclut les Arabes.
En 1948, Jaffa est détruite par les bombes et vidée de presque toute sa population arabe. L'orange de Jaffa devient alors le symbole d'un Israël sans Arabes. Une campagne publicitaire internationale impose la Jaffa, comme une marque déposée, occultant la ville de Jaffa, ses orangeraies plus que centenaires, et l'histoire de la coopération judéo-arabe autour de ce fruit de légende.